Comment être contre performant ?

Aujourd’hui, j’ai envie d’être un peu provocateur 🙂 Tout le monde nous vend la réussite, le succès et la croissance… et bien moi, je vais parler de loose dans cet article ! Comment être contre-performant(e) et être absolument certain(e) de rater tout ce que tu vas entreprendre… pour être bien sûr(e) de rester dans la médiocrité et de ne pas faire d’ombre autour de toi !

Blague à part, tu es responsable de ta vie et de tes résultats ! Que tu le veuilles ou non, tu es exactement là où tu dois être et aucun changement ne peut être fait sans prise de conscience : quel est le processus qui te mène à te saboter et à passer à côté de tes rêves ? Cela tombe bien, c’est pour cela que nous sommes là, le distributeur de coups de pied aux fesses est chargé… c’est parti 1,2,3 GO !

Aucune énergie

Si tu veux être certain(e) d’être contre-performant(e), je t’invite à suivre le modèle de l’entrepreneur francophone moyen : un bon contrat signé autour d’un repas gras qui dure des plombes avec du vin, le tout sur l’heure du midi ou en fin de journée à la place de ta séance de sport (d’ailleurs, tu as un abonnement au gym depuis janvier et tu y es allé(e)… 4 fois). Reproduis cette recette et tu as tout ce qu’il faut pour être dans la contre-performance !

Tout autour de nous est énergie !! Le monde est énergie et TU es énergie ! Tu as besoin d’un haut niveau d’énergie pour garder la confiance, avoir les idées claires et prendre les bonnes décisions (ces décisions nécessitent une forte acuité intellectuelle). Nous sommes l’addition de nos décisions (surtout les plus petites)… quand tu es sans énergie, tu prends les décisions les plus simples et les moins demandantes… pas les décisions nécessaires à ta réussite et à l’atteinte de tes objectifs !

Rester dans le passé

Une belle idée aussi pour te saboter et être contre-performant(e) c’est de continuer encore et encore à idéaliser ton passé et à craindre ton futur, continue de vivre dans le « c’était mieux avant » et dans la nostalgie… et tu vas taper le mur ! Pour rappel, le cerveau est ainsi fait qu’il met tout en œuvre pour te faire revenir vers ton passé et tes souvenirs… pas parce que c’était mieux… mais parce que c’est confortable, connu et que le moindre changement par rapport à cela… est perçu comme un danger !!!

Ensuite, pour être contre-performant(e), continue surtout à te raconter la même histoire à la con sur le pourquoi du comment tu as eu des coups durs, des mauvaises rencontres, des échecs… amplifie cela avec des associations émotionnelles bien négatives et tu auras le guide parfait pour rater ta nouvelle histoire et ne pas saisir un futur qui ne peut qu’être bon car par nature l’univers contribue à notre croissance (pas notre confort) et l’abondance est notre état naturel !!

Baisser la barre

Contente-toi de ce que tu as et arrête de rêver… tu as deux de ces phrases qui me font saigner les oreilles ! Pourquoi ? C’est tellement symptomatique de l’époque : pour ne pas être déçu(e), nous baissions inconsciemment la barre chaque jour pour rester dans la norme, nous contenter de la moyenne… et surtout ne pas faire de vagues ! Tu comprends, tu risquerais de faire de l’ombre à ceux qui ne sont pas disposés à se battre pour atteindre leurs rêves !

C’est devenu très à la mode le minimalisme, la simplicité, la liberté… et c’est ok, il s’agit de très belles valeurs qui permettent d’aller à l’essentiel et de marcher un certain chemin de connexion à soi en cherchant à l’intérieur de soi des clés au lieu de courir après des illusions à l’extérieur… mais nous nous cachons derrière cela pour baisser la barre, réduire nos ambitions (parce que cela demande de l’effort, de faire des sacrifices et de perdre un peu d’équilibre et de temps libre)… alors nous laissons tomber et nous reléguons notre potentiel au fin fond du garage ! Ne baisse pas cette barre, fais ce qu’il faut pour matérialiser tes rêves… on s’en fout de la norme car c’est de ta vie qu’il s’agit !

Refuser d’apprendre, tu sais !

Mon mot préféré est sans aucun doute le mot “NON” mais connais-tu les deux mots les plus dangereux de la langue française ? JE SAIS ! Il existe également des variantes de ce style : j’ai toujours fait comme cela, pourquoi changer… Cela coupe instantanément toute progression et tout apprentissage ! Je te souhaite la bienvenue au pays de la contre-performance et du mindset statique !

À partir du moment où nous arrêtons d’apprendre, nous régressons ! Il est impossible pour l’Homme de rester statique et d’opter pour le statu quo : soit nous progressons, soit nous régressons ! ET C’EST TOUT !!!! De quel côté penses-tu que se situe la performance !

Nous associons souvent l’apprentissage à l’école et à quelque chose de pas forcément agréable… et si tu décidais de faire des pauses volontaires dans ta journée pour te demander “dans l’instant qu’est-ce que je viens de découvrir” ou “qu’est-ce que j’ai besoin de faire différemment dans ma vie ?”… c’est de l’apprentissage ! Déguisé… mais apprentissage quand même 🙂

Rester seule !

Dans la thématique du “je le sais déjà”, tu as aussi “je fais mieux que tout le monde” “je n’ai pas besoin des autres ! Dans le cas du refus d’apprendre, c’est au niveau de l’être que cela se passe (je suis meilleur), mais quand nous parlons de rester seul, c’est au niveau du faire que la contre-performance intervient : JE FAIS mieux que tout le monde ! Je n’ai pas besoin des autres ! Une belle manière d’embarquer sur le chemin de la contre-performance et de laisser son ego prendre le dessus !

Sais-tu pourquoi seulement un petit nombre d’entrepreneurs passe le cap des 3 ans ?? Ce ne sont pas les

taxes, les charges… tout cela ce sont des excuses à la con ! Après 3 ans à vouloir tout faire tout seul, ils sont cramés, ils décident consciemment de se suicider professionnellement et en plus, ils deviennent complètement frustrés car être seul c’est se couper de plus de 80% de sa croissance et de son chiffre d’affaires potentiel ! … Si tu arrêtais enfin de raisonner au niveau de la “petite” entreprise… et venais te greffer un peu de faim et d’ambition !?

N’écoute ni les signes, ni les messages

Tout est synchronicité et rien n’arrive jamais par hasard dans la vie ! La vie passe son temps à nous envoyer des messages pour nous aider à dire si nous sommes alignés… ou pas ! Alors si tu veux être 100% sûr(e) d’être contre-performant(e), garde tes œillères comme un vieux cheval… en route pour la boucherie chevaline et qui ne se rend pas compte du malheur qui l’attend !

L’image est peut-être forte mais elle te marquera ! Les signes dans la vie c’est comme l’eau, tu peux mettre un barrage, des sacs de sable… l’eau passera ! Que tu souhaites entendre le message ou non… il viendra taper à ta porte de plus en plus fort pour te faire comprendre !

Il existe des lois du succès qui peuvent faire toute la différence sur la durée… tout comme il existe des lois de la contre-performance ! À chaque fois que tu te retrouves du côté de la norme DANGER, il y a de fortes chances pour que la contre-performance arrive à plus ou moins court terme !!

Personne n’est parfait et nous tombons tous dans ces pièges une fois de temps en temps, mais le problème n’est pas de chuter mais de ne pas se relever ! Personnellement, j’ai longtemps eu tendance à idéaliser mon passé et c’est (encore maintenant) un de mes axes de progrès ! J’avance là-dessus un pas à la fois 🙂

La seule connaissance qui vaille la peine est la connaissance appliquée, alors dis-moi dans les commentaires quelle est l’action que tu vas mettre en pratique dès maintenant ?

Partagez ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut